Je vous présente ici les points forts de cette année pleine de rebondissements! J’ai tenu a faire le bilan de tout ce que 2020 m’avait apporté de positif et il y en avait tellement que je n’ai pas pu tout citer!

Bonjour à tous, je souhaitais profiter de ces quelques derniers jours de l’année 2020 pour partager avec vous le bilan des points forts de cette année pleine de rebondissements.

Pour commencer, je vous propose un petit récapitulatif de ces 20 dernières années. En l’an 2000 lorsqu’on me demandait quel métier j’envisageai faire plus tard, je répondais que je me voyais bien en libéral en ouvrant mon cabinet d’accompagnement thérapeutique, mais plutôt à l’occasion d’une reconversion professionnelle vers 40 ans. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour moi, j’estimais qu’il était important d’avoir vécu suffisamment de vies professionnelles différentes pour être la mieux à même d’appréhender le vécu des personnes qui viendraient me voir.

Sur ce point-là, je considère avoir rempli ma part du marché ! J’ai bien connu :

  • la galère des étudiants sans revenu car n’ayant pas encore travaillé,
  • la recherche universitaire avec son lot de publications d’articles, de posters et de conférences internationales
  • le monde de l’informatique avec les SIRH et leurs progiciels
  • le chômage indemnisé avec Pôle Emploi et ses contraintes administratives (à plusieurs reprises !)
  • la recherche au sein de différents laboratoires du CNRS et gouvernementaux sur des projets concernant la voix
  • sans oublier le monde des expatriés dont je fais partie
  • et celui des agriculteurs qui concerne certains membres de ma famille

=> Aujourd’hui j’estime avoir fait le tour d’une gamme de métiers suffisamment vaste et diversifiée. Et pour moi, c’était l’heure de me lancer.

Alors pour être thérapeute à 40 ans, il faut commencer à se former à 30 ! J’ai donc fait mes débuts :

  • en 2014 avec l’ennéagramme
  • en 2016 avec la psychogénéalogie
  • en 2018 avec la maïeusthésie

Toutes ces approches demandent au minimum 2 ans de formation et de nombreuses heures de pratiques avant de pouvoir être certifié. D’autant plus que les places à la certification sont rares, notamment en maïeusthésie ! Les listes d’attentes peuvent aller de 3 à 7 ans ! Si bien que je suis particulièrement heureuse d’avoir pu me faire certifier ce 18 décembre 2020 dans l’Ecole de la Maïeusthésie de Roland Coyac que je remercie au passage chaleureusement, ainsi que mes autres formateurs, Aurélie Blanchet, Estelle Montaigne et Priscillia Lambert.

Cette certification représente une reconnaissance de mes pairs sur ma pratique après de longues années d’entrainement, ainsi que la publication de mes coordonnées dans l’annuaire des thérapeutes certifiés en maïeusthésie du fondateur Thierry Tournebise. Cet acte officiel symbolise pour moi le début de ma nouvelle carrière professionnelle

Toutes les certifications de ces approches reposent sur des cas pratiques, ce qui signifie un certain investissement :

  • pour réaliser ces pratiques,
  • les enregistrer avec le consentement des personnes accompagnées,
  • les retranscrire dans leur intégralité,
  • puis les analyser pour y apporter les apports théoriques de chacune de ces disciplines.

Autrement dit, cela représente plusieurs mois de travail. Si je vous témoigne tout ça, c’est juste pour partager avec vous mon immense plaisir d’avoir accompli tout ça à nouveau pendant ces 9 derniers mois.

9 mois c’est long, c’est le temps d’une grossesse, l’aboutissement d’un travail. Personnellement je vois cette certification de maïeusthésie comme un acte de naissance, une reconnaissance de mes pairs dans la qualité des accompagnements que je pratique. Bien loin d’être une fin en soi, cela marque une étape, le début d’un nouveau chemin de progression et d’évolution, au passage à l’âge adulte version professionnelle ! Un peu comme l’arrivée d’un nouveau-né, finalement cela constitue le début du chemin mais c’est important de prendre un temps de partage et de célébration de cette nouvelle vie qui s’offre à nous.

Merci à tous ceux qui m’encouragent et me soutiennent dans ce projet depuis le début. Merci à tous ceux qui m’ont fait confiance et sont venus me voir pour un accompagnement et merci infiniment pour vos retours qui me font chaud au cœur et m’aident à m’améliorer de jours en jours. Continuez, ça me fait plaisir d’avoir de vos nouvelles

Réalisation du site web

            Faire un site web pour la première fois, c’est un véritable casse-tête. Quel hébergeur, quel contenu, est-ce suffisamment lisible et compréhensible… Cela représente un travail colossal et de nombreuses relectures ! Afin de prendre en compte vos suggestions d’amélioration, je vous invite à me faire vos retours à l’adresse contact@ennealogie.fr

Aménagement du cabinet

Cela signifie de longs mois de recherche pour trouver le local, faire des déclarations à la mairie pour obtenir le droit de réaliser les travaux, trouver les artisans pour le gros œuvre et finaliser la décoration. Cela représente de fait plusieurs mois de travail.

Alors j’ai vraiment été agréablement surprise lorsqu’en juin mes premiers clients ont émis le souhait de venir directement au cabinet. Et surtout après 2 mois de confinement, quel plaisir de vous rencontrer en vrai ! Alors un grand merci à tous ceux qui sont venus jusqu’à moi. Et merci également pour tous vos compliments concernant mon cabinet fraîchement aménagé pour vous qui m’ont beaucoup touché. Vous êtes les bienvenus!

Création de la première association de maïeusthésie : « Cheminer Avec La Maïeusthésie » CALM

Nous sommes un petit groupe de personnes à s’être réunis de manière hebdomadaire depuis le mois de mars 2020 pour créer une association de maïeusthésie car nous ressentions le besoin de nous retrouver entre praticiens en dehors des formations et surtout une fois que vous avez fini votre cursus, comment faire pour rester en lien, être au courant des dernières nouveautés, s’entraider sur les démarches administratives, continuer à s’entrainer aussi, et puis travailler sur des projets communs pour contribuer à faire connaître la maïeusthésie, en participant à des salons et organisant des ateliers découvertes au grand public.

Alors pour moi, tout le challenge de cette association réside dans le fait de travailler en groupe sur un projet commun. Je trouve que c’est vraiment important dans des métiers solitaires et individuels comme celui de thérapeute en libéral, de rester en contact avec l’humain dans un contexte d’organisation sociale. Je trouverai ça un peu dommageable de perdre pied avec le travail d’équipe tel qu’il est pratiqué en entreprise par exemple. Et même s’il ne s’agit pas d’une entreprise à proprement parler, seulement d’une association, c’est important pour moi de continuer à gérer des interactions humaines en société.

Participation à 2 salons du bien-être, avant et pendant covid, en duo et en solo

Je vous parle plus longuement de ces deux premiers salons dans une autre vidéo dans laquelle je précise les points forts et ce qui pourrait être amélioré en termes de préparation afin de vous aider à mieux en bénéficier pour vos propres salons. Là encore il s’agit d’un travail colossal, notamment en ce qui concerne la préparation des outils de communications associés tels que le kakémono, la carte de visite et la fameuse plaquette, sans oublier la préparation à la conférence de 45 minutes du 2ème salon. Si bien que ces deux premiers salons marquent un tournant essentiel dans cette nouvelle vie professionnelle et méritaient d’être mentionnés dans les points forts de cette année 2020.

Premières vidéos

Lorsqu’on est néophyte comme moi, on se pose tout un tas de questions :

  • quel matériel choisir et apprendre à s’en servir,
  • les aléas du tournage et des nombreuses prises qui vont avec,
  • la gestion des batteries qui s’épuisent à vitesse grand V à chaque nouvel essai,
  • les joies du montage, avec quel logiciel et comment l’utiliser,
  • la découverte de la mise en ligne.

Quand on a l’habitude, c’est facile, mais quand c’est la première fois, cela représente un certain challenge qui demande beaucoup de temps. Et ça aussi ça mérite d’être souligné dans ce bilan !

Pour terminer, je dirais que 2020 aura été une année particulièrement riche pour moi, et que malgré les contraintes imposées par ces longs mois de confinement, je considère que de mon côté, j’ai été particulièrement active en réalisant de nombreux projets d’envergures, avec un véritable impact au niveau professionnel. J’espère que 2021 nous permettra à tous d’en voir les bénéfices. En attendant, je vous dit :

Merci pour votre confiance. Prenez soin de vous et de vos proches. C’est par ces temps difficiles et incertains pour nombre d’entre nous qu’il est important de se soutenir en partageant les bons plans qui apportent un réel apaisement et éclaircissent l’avenir. Autrement dit, maintenant que vous avez pu tester et expérimenter les bienfaits de ces accompagnements par vous-même, parlez-en autour de vous !

Bonne fin d’année à tous et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *